Olivier SLUSARSKA

Ets Agniel – Climatisation / Electricité

banner
Titulaire d’un BACCALAUREAT F1, mes premières expériences professionnelles se sont déroulées : chez SPIE TRINDEL et CEGELEC SUD EST. Cette expérience dans des groupes nationaux, m’ont apporté une très grande rigueur dans le management et la gestion des chantiers.

J’ai ensuite intégré l’équipe de travail des ETS AGNIEL en qualité de chef de chantier, puis de chargé d’affaires, et cela durant 15 ans.
J’ai été confronté à la gestion de l’ensemble du personnel depuis de nombreuses années, et mon poste de chargé d’affaire m’a permis de fidéliser la clientèle de l’entreprise. J’y ai appris une approche plus humaine dans le travail.

L’ensemble de ces expériences m’ont permis d’associer une très grande rigueur, tout en étant proche des équipes de travail et des clients.
J’ai suivi une formation de Management d’entreprise à la CCI d’Alès afin de consolider certaines connaissances pour mon futur poste de dirigeant.
La confiance et l’encouragement du dirigeant, afin que je  reprenne l’entreprise ont fait naître l’idée de pérenniser cet outil de travail. L’opportunité du départ à la retraite du cédant permettra d’atteindre cet objectif. La transmission de l’expérience et du savoir faire s’est déroulée progressivement depuis ces dernières  années grâce à mon poste de chargé d’affaires, de ce fait ;  directement confronté aux responsabilités de futur dirigeant.

Après une période de consolidation nécessaire à toute reprise, l’avenir nous guidera forcément vers un développement encore plus accru des énergies renouvelables.
L’entreprise Agniel, a déjà un pied dans le futur avec son brevet thermodynamique « système Air » (climatisation et chauffage à récupération d’air extrait par la ventilation). Brevet qu’elle a déjà mis en place avec succès sur différents sites.

L’expérience acquise tout au long de ces années, est forcément l’élément clé pour obtenir la confiance des différents partenaires financiers et de notre clientèle.
La CCI d’Alès a permis de faciliter grandement cette reprise grâce au soutien de sa cellule « reprise – transmission ». Leur dévouement et leur professionnalisme est à souligner.
Car l’expérience sur le terrain du chef futur d’entreprise n’est en aucun cas utile pour le montage et la mise en place d’un tel projet. Seule la synergie « Repreneur – CCI » a de très grandes chances d’aboutir. Les voies de l’administration sont impénétrables !